Découvrez la culture sous serre des tomates et concombres AOP de France



Pour la 4ème année consécutive les producteurs de tomates et concombres de France ont ouvert gratuitement leurs serres les 22, 23 et 24 mai aux établissements scolaires et les 24 et 25 mai au grand public. Je vous avais relayé il y a quelques semaines sur ma page Facebook et sur mon compte Instagram mon blog trip à Brest à la découverte de la culture sous serre des tomates et concombres AOP de France. Je vous épargne les détails mais se lever à 5h du matin, comment vous dire que ça pique un peu mais c’est sans hésitation que j’ai accepté cette invitation à découvrir ce mode de culture dont on peut avoir quelques a priori surtout sur son impact sur l’environnement.

 

La tomate est le premier légume consommé en volume par les français, pour vous donner quelques chiffres on en consomme 15 kg par ménage, par an et plus de 66% des ménages en consomment l’été. D’après mon sondage sur les réseaux, vous étiez seulement 24% à connaître la saisonnalité des tomates, celle-ci va d’avril à octobre.



La culture sous serre des tomates et des concombres comment ça fonctionne?
La culture sous serre permet avant tout de recréer des conditions de culture des tomates et concombres comparable à leur milieu d’origine. Originaire de contrée tropicale, Amérique du Sud pour la tomate et Asie du Sud-Est pour le concombre, ses légumes ont besoin d’une température et d’un taux d’humidité peut compatible avec nos latitudes.

La culture sur Serre assure une croissance idéal au plan les rend plus fort naturellement et les protège des multiples agressions extérieures, le froid, le gel, les insectes parasites, la pollution… Dans cet environnement le climat et maîtriser la lumière naturelle capté par la serre créée un climat idéal.


 

Les atouts de la serre.

  • Une luminosité maximale grâce à une surface vitrée et bâche blanche au sol.
  • Un espace protégé des intempéries, des ravageurs, une température idéale.
  • Un taux de CO2 favorable à la croissance des plantes, un apport d’eau et de minéraux contrôler en permanence grâce à la culture hors-sol.
  • Lla protection de l’environnement et de la santé grâce à la protection biologique intégrée TBI et un usage strictement limité de produits phytosanitaires.
  • Une gestion informatisée et performante des besoins

    ” Innovante la culture des tomates et des concombres sous serre et quasiment généralisée pour le concombre et la tomate à hauteur de 85 % de la production totale française elle se pratique selon une méthode des plus écologique le hors sol son objectif diminuer l’utilisation des engrais et produits phytosanitaires. “

Ce mode de culture permet de réduire considérablement l’impact sur l’environnement via des systèmes de goutte-à-goutte Automatique divisant par 2 la consommation d’eau l’observation attentive des plantes pour apporter uniquement les nutriments et soins dont elles ont besoin.
Le hors sol est une méthode de culture raisonnée à base de support recyclable la terre est remplacé par des supports composé de roches volcaniques ou de fibres organiques naturel écorce tourbe enveloppe de noix de coco broyé c’est sol ou substrat permettent de réduire le risque de maladie qui se développe habituellement dans la terre.

Enveloppe de noix de coco broyée.


Le saviez-vous ?

il existe trois types d’insectes utile sous serre les prédateurs tel la coccinelle ou la punaise qui dévore les pucerons les parasites comme l’encarcia une micro guêpe qui pond ses œufs dans l’un des pires ravageurs de la culture de tomates la mouche blanche aleurode les pollinisateurs tels que les bourdons qui sont des travailleur infatigable pour favoriser la colonisation des plantes. 

 

Les ennemis des cultures 


Les amis des cultures 


J’ai adoré cette immersion au cœur de la culture de la tomate en passant par la visite de la ferme aux insectes une première pour moi à la visite. Et notre visite guidée de la Culture sur Serre des tomates et des concombres par Pierre-Yves Jestin porte-parole de l’AOP tomates et concombres de France est président de Saveol.

Pierre Yves Jestin – Porte-parole de l’AOP tomates et concombres de France est président de Saveol.

Les poivrons également cultivés sous serre.

             

Il a su nous expliquer comment les producteurs de Savéol comme chaque adhérent de la OPC implique en faveur de solutions naturelles pour répondre en toute conscience aux préoccupations des consommateurs en matière de nutrition de santé et d’environnement. J’espère comme moi, que vous avez profité de ces journées portes ouvertes. Et évidemment il ne faut pas que j’oublie de vous dire que nous avons pu déguester non seulement des tomates mais également différents mets préparés par le chef Yvon Morvan essentiellement à base de tomates ou de concombres.

Créme brûlée de tomates – Rilettes de poisson, croquants de concombres – Huîtres creuses en gelées de tomates – gaspacho tomates concombres et jus d’herbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 7 =