La conversion vers le bio D’aucy

Depuis quelque temps dĂ©jĂ , je me sensibilise et je sensibilise surtout toute ma famille sur le fait de manger des produits de qualitĂ© et bio. Aujourd’hui on cherche des produits sains, bons pour notre santĂ© mais surtout respectueux de l’environnement.

Nous consommons des produits de la marque d’Aucy depuis longtemps et j’ai dĂ©couvert il y a peu la gamme de lĂ©gumes en bocaux de la marque d’Aucy en conversion vers le bio.

Qui est D’aucy ?
On connaĂ®t tous d’Aucy mais saviez-vous que D’aucy est une coopĂ©rative agricole depuis près de 50 ans, nĂ© au cĹ“ur de la Bretagne, elle est composĂ©e de 1 500 agriculteurs-adhĂ©rents. C’est aussi une marque engagĂ©e dans une double transition agricole et alimentaire, elle accompagne au quotidien ses producteurs dans cette transition, notamment dans la conversion vers le bio. Ils suivent mĂ©ticuleusement le parcours de tous les lĂ©gumes qu’il vous propose et s’engage ainsi sur la traçabilitĂ© de tous ses produits. “Du champs Ă  l’assiette”.

La conversion vers le bio, c’est quoi ?
La conversion est la pĂ©riode pendant laquelle on passe d’une agriculture conventionnelle Ă  la certification biologique. la dĂ©marche pour passer au bio est très longue, coĂ»teuse et peu de personnes en connaissent les enjeux et ce que cela implique. Pour cela, il faut respecter des règles strictes (mĂ©thode de travail, rendement, contrĂ´le de qualitĂ© rĂ©gulier…) Cette pĂ©riode dure entre 2 et 3 ans et ils ont des chartres prĂ©cises Ă  respecter.

Consommer bio. Notre consommation en produits bio est en forte augmentation Ă  la maison. MalgrĂ© l’accessibilitĂ©, les produits en conversion vers le bio est une bonne alternative, pour dĂ©buter dans cette aventure. Selon le baromètre de l’Agence bio, 71% des Français consomment au moins un produit biologique par mois et 9 français sur 10 ont dĂ©jĂ  mangĂ© bio.

En consommant des produits en conversion vers le bio, je sais que je suis Ă©galement actrice de ce changement. En tant que parents ce mode de consommation que l’on essaye d’adopter est aussi un pari pour l’avenir pour nous.

En Juin dernier, toujours dans leur dĂ©marche collaborative et parce que nous sommes aussi acteurs de ce changement, la coopĂ©rative d’aucy a donc mis en place une grande campagne participative auprès des consommateurs afin de lancer sa première gamme de conversion au Bio, via le site https://www.daucycestvousaussi.fr/ du choix des lĂ©gumes, du contenants, en passant par le prix, c’est nous consommateurs qui avons dĂ©cidĂ©.

Cette nouvelle gamme est composée de 3 références : haricots verts, petits pois et flageolets, en bocal de verre.

Et dans la continuitĂ© de co-construction, idĂ©e première de d’Aucy. Les consommateurs ont Ă©galement dĂ©cidĂ© du montant et de la rĂ©partition de la part supplĂ©mentaire pour l’aide Ă  la conversion au bio. Cette part supplĂ©mentaire est une contribution reversĂ©e aux agriculteurs pour les aider dans cette dĂ©marche de conversion en bio qui nĂ©cessitent de mettre en place Ă©normĂ©ment de moyens.

Voici la façon dont vous avez décidé de repartir ces 14 centimes.

4 centimes pour l’aide Ă  la protection naturelle des cultures.
Le biocontrĂ´le est un ensemble de mĂ©thodes de protection des vĂ©gĂ©taux, fondĂ© sur les interactions naturelles qui peuvent exister entre les espèces. Il est utilisĂ© en agriculture biologique afin de participer Ă  la protection de cultures sensibles (comme le haricot vert, le pois…) contre les maladies ou les agresseurs des cultures, causant d’importantes pertes en qualitĂ© et en rendement.

3,7 centimes pour l’aide matĂ©rielle & amĂ©lioration de l’équipement.

Produire des légumes en agriculture biologique nécessite de se passer totalement des produits de synthèse, et d’éliminer les adventices (c’est-à-dire les mauvaises herbes) par désherbage mécanique. Cela implique d’acheter du matériel adapté, comme des bineuses, et de les équiper de doigts souples.

3,5 centimes pour l’accompagnement humain par la formation.

Développer les compétences et le savoir-faire, grâce à des formations dispensées par des organismes reconnus par les pouvoirs publics. Elles permets de renforcer les connaissances et d’en acquérir de nouvelles, pour adapter les pratiques et mieux appréhender les problématiques liées à la conversion au bio.

2,8 ccentimes pour l’aide Ă  l’implantation de couverts vĂ©gĂ©taux.

Pour augmenter la fertilitĂ© et l’activitĂ© biologique des sols.

La conversion vers le bio…ĂŠtes-vous Ă©galement engagĂ© dans cette dĂ©marche ? On peut dĂ©buter simplement en achetant un produit de la gamme en conversion vers le bio d’aucy et ainsi soutenir les agriculteurs-coopĂ©rateurs d’aucy et l’agriculture biologique.

La gamme est sortie fin décembre 2019 et elle est disponible chez Intermarché, Magasins U et Monoprix. Prix moyen 2,49 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × 3 =