Chez Ly La cuisine chinoise authentique

Dans le courant du mois avril j’ai Ă©tĂ© conviĂ©e Ă  dĂ©couvrir la carte de printemps du restaurant Chez Ly. Dès mon arrivĂ©e j’ai Ă©tĂ© subjuguĂ©e par le cadre feutrĂ© et très chaleureux de cet endroit.

J’ai eu l’occasion de goĂ»ter Ă  plusieurs reprises des mets de la cuisine asiatique mais j’ai vraiment Ă©tĂ© surprise par la qualitĂ© des produits utilisĂ©s et tout simplement par le professionnalisme et la gentillesse de la maĂ®tresse de maison. Madame Ly a su nous livrer sa passion pour la cuisine, son amour pour les produits de qualitĂ© et le choix très minutieux de ceux ci. Sa carte de printemps Ă©tait un dĂ©lice.

Nous avons notamment assistĂ© Ă  la prĂ©paration d’un met qui Ă©tait pour moi très surprenant sur le papier. Non seulement, car on en a pour la plupart  du temps que de mauvais souvenir mais surtout qu’en Occident ce n’est pas commun. La MĂ©duse on le connaĂ®t surtout pour ces invasions sur les plages en Ă©tĂ© mais madame Ly nous a dĂ©montrĂ© que dans certaines villes l’Asie il Ă©tait très apprĂ©ciĂ©.  Après une dĂ©monstration sur la façon de le prĂ©parer, on a fini par une très belle dĂ©gustation surprenante mais très bon. La mĂ©duse n’a pas beaucoup de goĂ»t mais l’assaisonnement avec une pointe d’huile de sĂ©same, de citron a sublimĂ© ce plat.


La préparation de la méduse par Mme Ly.

La salade de méduse après préparation par le chef.

Je vous laisse découvrir en image quelques-uns des plats que nous avons pu déguster lors de cet événement et avec un gros coup de cœur pour le turbo en deux façons, plus précisément sa version au poivre et sel. La maîtrise de la friture était juste parfaite.

Dos de turbo sel et poivre 
Turbo vapeur, sauce soja, gingembre et ciboulette
Asperges vertes et crevettes
Salade de fruits frais 


“Pour la petite histoire, Chez Ly est un restaurant qui est une grande histoire de famille depuis 4 gĂ©nĂ©rations l’histoire de la famille de Madame Ly originaire d’une petite ville prĂ©servĂ©e de la rĂ©gion de canton Hainan est liĂ© Ă  celle de la restauration. L’arrière-grand-père de Sy Ly travaillait dĂ©jĂ  comme cuisinier pour une grande famille bourgeoise avant de partir pour la Malaisie, Singapour plus de Cambodge oĂą il a acquis quelques plantations de poivre de Kampot. Madame Ly initiĂ© Ă  la grande cuisine asiatique par son père et par sa grand-mère, intraitable sur la qualitĂ© de la provenance des produits. Riches de cet enseignement, elle ouvre avec son Ă©poux Alain Ly, son premier restaurant en 1988 dans le 8e arrondissement. Chez Ly devient vite une rĂ©fĂ©rence dans l’univers de la gastronomie chinoise est une institution dans l’Ouest parisien oĂą les gourmets aime Ă  se retrouver entre amis en famille ou lors de repas d’affaires autour d’une Table Ronde copieusement garni de plat Ă  partager.

Chez ly ouvre bientĂ´t d’autres adresses dans le 8e puis le 17e arrondissement avec toujours autant de succès. Dernière ouverture en date le restaurant de la rue Lord Byron inaugurĂ© en 2014 un bel emplacement situĂ© Ă  deux pas de l’avenue des Champs-ÉlysĂ©es (l’exposition rue Balzac de Johnny Hallyday), riche de plus de 120 couverts rĂ©partis en plusieurs petit salons intimistes. Aujourd’hui madame Lee rĂ©fĂ©rence incontournable dans l’univers de la cuisine asiatique en gĂ©nĂ©ral et chinoise en particulier gère avec son Ă©poux 2 adresse, celle de la rue Lord Byron et celle de l’avenue Niel. Les trois autres Chez Ly sont dirigĂ©s par les membres de la famille.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 − 7 =